Bruno Julliard : « Lettre Ouverte à la Société Civile »

Ensemble, faisons société !

Nous sommes nombreux à dire que la démocratie ne peut se résumer à un vote tous les cinq ans. Quelques-uns à proposer de réformer en profondeur nos institutions pour réintroduire du dialogue et de la durée dans la vie politique. Avec Vincent Peillon, nous savons que c’est de l’alliance entre la modernisation des institutions et la remobilisation citoyenne que naîtra un nouveau souffle démocratique.

Entendre, c’est la responsabilité du représentant politique. Il doit savoir confronter les avis et les situations, utiliser les analyses et les expériences non pour dégager un plus petit dénominateur commun, non plus pour confier la responsabilité qui est la sienne à d’autres, mais avec eux, grâce à eux, définir les besoins, proposer des solutions pour l’intérêt général, les assumer pleinement.

Encore faut-il que chacun puisse trouver des espaces d’engagement et prendre toute sa part à la délibération collective. C’est ce chemin que trace Vincent Peillon lorsqu’il propose la constitution de comités citoyens dotés de réels moyens pour veiller à l’application des lois, ou encore d’organiser des conférences citoyennes. Nous refusons de laisser aux français comme seule alternative la frustration de ne pas servir au débat collectif ou le désintérêt pour celui-ci.

C’est aussi une question d’efficacité politique. Dans une société du partage, de la connaissance, de la circulation des informations et des données, il serait déraisonnable de priver notre pays de cette source intarissable d’expérience, d’inventivité et de vigilance. A la fois lanceurs d’alerte et apporteurs de solution innovante, les personnalités et les forces vives qui composent notre société civile doivent aujourd’hui être intégrés pleinement dans le travail du politique.

L’installation du processus des primaires dans notre vie politique est un signe fort de ce besoin d’échange, de cette nécessité de construction commune. Il doit être un temps de partage ; l’occasion pour chacun de comprendre et pour les candidats de s’acquitter de l’indispensable mission d’expliquer leur projet pour la France.  C’est pourquoi nous invitons l’ensemble de la société civile, le peuple et toutes les forces de progrès à nous interroger, à nous faire part de leurs aspirations.

Artistes, entreprises, associations, syndicats, citoyens, vous êtes le plus grand lobby français, les primaires de la gauche sont les vôtres, écrivez-nous à collectif@vp2017.fr, participez à nos rendez-vous pour rassembler la gauche et les forces progressistes,  et poursuivons le débat.

Bruno Julliard
Président du Collectif Vincent Peillon 2017

 

Je participe au Collectif Vincent Peillon 2017