• Accueil
  • Projet
  • UNE RÉPUBLIQUE FORTE ET PROTECTRICE, QUI ASSURE LA SÉCURITÉ DES FRANÇAIS

UNE RÉPUBLIQUE FORTE ET PROTECTRICE, QUI ASSURE LA SÉCURITÉ DES FRANÇAIS

En synthèse : Je veux garantir aux institutions régaliennes les moyens humains, financiers et fonctionnels dont elles ont besoin

Je porterai en 10 ans notre effort budgé- taire pour la défense à 2 % du PIB

Le budget de la Justice sera augmenté de 5 % chaque année, soit plus de deux milliards d’euros au total

5 000 gendarmes et policiers supplémentaires seront recrutés au cours du quinquennat

 

Dans un monde incertain où les tensions se multiplient, alors que les guerres se déroulent à nos portes et qu’un terrorisme lâche et barbare frappe notre continent et endeuille notre nation, la République ne peut susciter l’adhésion et la confiance que si nos concitoyens savent qu’elle a les moyens de les protéger, dans leur intégrité comme dans leurs libertés.

Je veux garantir aux institutions régaliennes les moyens humains, financiers et fonctionnels d’assurer cette protection, de faire reculer les peurs et de garantir la tranquillité publique.

1.    Je soutiendrai l’effort de défense

Les risques qui pèsent sur la France ont changé de nature et d’intensité (intérieur-extérieur, menace terroriste, cybersécurité…). Parce que la menace est différente, notre défense doit évoluer. Il faut adapter notre système de sécurité, renouveler notre outil de dissuasion nucléaire, renforcer les forces de sécurité intérieure.

Je veillerai à restaurer la capacité opérationnelle de nos armées en portant progressivement, sur une décennie, notre effort militaire à 2% du PIB.

Conformément à l’actualisation de la dernière Loi de programmation militaire, il conviendra de moderniser l’équipement des forces militaires pour donner aux armées les moyens de leurs missions de protection du territoire national et leur haut niveau d’engagement sur les théâtres d’opérations extérieures.

Je renforcerai nos capacités en termes de cyberdéfense et de cyberattaque pour pouvoir intervenir sur les nouveaux théâtres d’opération numériques et développer nos capacités de renseignement technologique (capacités spatiales de renseignement, drones…). J’assurerai également le renouvellement et l’ajustement de la composante de dissuasion nucléaire de notre défense nationale.

Je relancerai la coopération européenne en matière de défense, notamment avec l’Allemagne, et demanderai à nos partenaires européens de partager l’effort de défense et de lutte contre le terrorisme sur les opérations extérieures. Je proposerai la création d’un fonds européen de défense et de sécurité.

Enfin, parce que la Défense est un pilier de la République, les missions de l’armée de métier doivent être soutenues par une responsabilité et un engagement de tous les citoyens. J’assurerai la montée en puissance de la réserve opérationnelle des armées et veillerai à la transmission et au développement de l’esprit de défense auprès de nos concitoyens.

2.    Je poursuivrai une lutte déterminée contre le terrorisme

Marqués par les attaques que nous avons subies ces deux dernières années, nous savons que nous devons vivre avec la menace terroriste, et nous menons un combat sans faille pour l’éliminer. Je mobiliserai tous les moyens, dans le cadre de l’état de droit, pour vaincre notre ennemi.

Je maintiendrai notre engagement militaire dans les théâtres d’opérations extérieures où nos forces sont engagées pour lutter contre le terrorisme : Mali, Sahel, Syrie, Irak…

Je renforcerai la coopération européenne en matière de renseignement, en matière de lutte contre le terrorisme et en matière de protection des frontières européennes. Je développerai également le renseignement territorial qui a été mis à mal par la réforme qui a démantelé les renseignements généraux en 2007.

Je maintiendrai au plus haut degré la surveillance des réseaux salafistes, ainsi que de la propagande, notamment sur Internet, et encouragerai les dispositifs de lutte contre la radicalisation des jeunes. Les imams radicaux étrangers qui prêchent le jihad sur le territoire français seront expulsés. Les campagnes de sensibilisation de la population aux actions de sécurisation (ex. premiers secours, identification de risques…) devront être étendues.

3.    J’accentuerai l’effort en faveur de la police et de la gendarmerie

Au-delà de la lutte contre le terrorisme, nos forces de l’ordre doivent pouvoir exercer leurs missions quotidiennes d’enquête et de contact dans de bonnes conditions. 5 000 gendarmes et policiers supplémentaires seront recrutés dans le quinquennat ; et des redéploiements seront effectués sur le territoire afin de mieux couvrir les besoins les plus vifs.

Je veillerai à assurer la qualité du lien entre les forces de sécurité et la population en remettant en place une police de proximité et en veillant à la déontologie républicaine des forces de l’ordre.

4.    J’accorderai une priorité claire et forte à la Justice

Les juridictions françaises sont victimes d’une asphyxie croissante, provoquée par l’augmentation continue du nombre des affaires, sans moyens suffisants. Le budget consacré à la Justice par an et par habitant est de 25 % moins élevé en France qu’en Allemagne. Les conséquences sont inacceptables : un justiciable français doit attendre en moyenne 304 jours pour voir son affaire jugée contre 19 au Danemark ou 91 en Suède ; nombre de délinquants ne sont pas jugés dans les délais qui conviendraient et l’ordre public s’en trouve troublé.

Dans le quinquennat écoulé des efforts ont été engagés. Ils doivent être poursuivis et amplifiés. Je propose donc que le budget de la Justice soit augmenté de 5 % chaque année durant le quinquennat, ce qui représente plus de deux milliards d’euros au total.

Lutter contre la surpopulation carcérale, facteur de récidive et de radicalisation, est un impératif. S’il faut continuer de développer les alternatives à l’emprisonnement, il convient de conduire à bien un programme de créations de nouvelles places de prison et d’engager un plan de réhabilitation des prisons existantes. J’honorerai les engagements pris.

PROJET 2017