Troisième débat de la primaire de la gauche

Notre hôpital qui nous est envié dans le monde entier est en grande difficulté et je souhaite qu’on lui donne de l’air.

 

Il faut une complémentaire santé publique pour ceux qui ne sont pas couverts, pas même par leurs entreprises.

 

Je propose que l’INSERM dispose d’une compétence spécifique en santé environnementale pour éclairer nos décisions.

 

François Hollande a ramené le déficit public à 3% : il l’a divisé par 2 par rapport à ce que nous avait laissé Nicolas Sarkozy !

 

Il faut faire des investissements et on ne peut pas le faire sans l’Europe. La relance ne sera pas franco-française.

 

Je suis contre le CETA mais aussi contre le protectionnisme. Je suis pour le juste échange.

 

Si on veut lutter contre les inégalités, aider notre jeunesse & aider les plus âgés, voici mes propositions.

 

Le budget de la justice en France est très inférieur à tous les pays européens. Je propose d’augmenter ce budget de 5%.

 

Je propose la banque des temps. C’est une approche nouvelle qui permettra aux actifs d’aménager leur temps de travail.

 

Je rends hommage à notre politique étrangère. Nous n’avons jamais eu une position tiède et c’est l’honneur de François Hollande.

 

Emmanuel Macron ne me fait pas peur : il a été ministre d’un gouvernement de gauche. Il faudra se rassembler.

 

La France & l’Europe ont une politique.Les Etats-Unis sont nos alliés. Nous devons garder la tête froide et observer Trump.

 

Dimanche, soyez fiers d’être des femmes et des hommes de gauche !

 

Sur Twitter @Vincent_Peillon